Le blog de Souhair Lhachimi pour le progrès de l'humanité

01 juin 2005

Migration vers une nouvelle adresse

Je viens de migrer vers mon nouveau site www.lhachimi.tk
N'hésitez pas à y faire un tour et à partager avec moi vos commentaires.
@bientôt

Posté par lhachimi à 17:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]


20 mai 2005

L'éthique dans les affaires

Depuis le début des années 90 les américains ont commencé à parler de l'éthique dans les affaires, c'est à dire un code de valeurs qu'ils doivent respectés  pour assurer  une  bonne  conduite  de  leur  management.  Les  autres  pays  occidentaux  ce sont aliénés à ce nouveau concept qui a pour origine l'étude du modèle japonais et les différents problèmes qui ont fut surface comme les pots de vin payés pour avoir des marchés. A la fin des années 90, certains ont commencé a promouvoir le respect de ce code de valeurs chez nous. Malheureusement ont ne s'arrête pas un peu avec notre raisonnement devant ces nouveaux concepts de management et savoir est ce qu'ils vont contribuer à résoudre nos problèmes comme chez les autres? Est ce le problème réside dont le fait que nous n'avons pas ce code?
Non, notre problème c'est dans l'application de ce code, nous l'avons depuis plus de 14 siècle. Mais pourquoi nous l'appliquons pas? la réponse à cette question à mon avis nécessite l'intervention de psychologues et de sociologues et d'autres hommes de science, sûrement nous souffrons d'une maladie.  La  preuve  nous  envoyons  nos  meilleurs  éléments  pour  étudier  à  l'étranger, qu'elle est leurs valeur ajouté, pour ne pas être  trop  pessimiste je  dirai  presque  nul, leur réponse à la question: pourquoi vous n'appliquez pas ce que vous avez étudiez? la réponse nous ne vivons pas dans le même contexte. Mais à quoi bon ce gaspillage, le financier doit se mordre les doigts, où est sont retour sur investissement? où est la valeur ajouté qu'il attendait? comment expliqué cet investissement?
C'est une catastrophe, nous mettons en échec tout les courants de gestion des ressources humaines sauf un seul qui a été dépassé par le temps et le développement le taylorisme. Que certains dirigeants marocains aiment beaucoup, ils ont même innovés dans son application. Le peu de développement que nous avons est du à 80% environ à des conseillers externes et des applications étrangères.
Je crois que nous avons là un très grave problème, nous avons mis en échec nos propres valeurs ceux que les autres sont encore on phase de découvrir et nous sommes entrain de chercher les valeurs des autres, pas pour les appliquer mais pour les connaître, et point final.
Un notre problème que j'ai vu à travers mon expérience c'est qu'il y a des gens qui mettent au point des procédures, ces dernières deviennent obsolètes avec le temps mais pourtant en s'en tête à ne pas les modifier. Bizarre, Dieu a procéder à des changements dans ces messages à ces serviteurs, au fil des années le zabour, la torah, la bible, le coran et au sein même du coran on parle du nasikh et mansoukh. Et pourtant, on n'aime pas revenir sur une procédure ou une erreur de décision, c'est incroyable mais vrai. Ma recommandation arrêtons de dilapider les ressources de la nation, aucun Ph.d, aucun MBA, aucune formation jusqu'à ce qu'on applique ce que nous avons déjà, si non on ne fait que de créer des ressources pour les autres et on supportant comme des imbéciles le coût.
Mon but est de mettre en évidence nos faiblesses pour les surmonter, afin de progressés. Ils y a des gens qui  accusent les musulmans de non créativité, le problème entre nous et ce point de vue c'est pas ça, nous on demande le travail, l'application de ce que nous avons et après nous résoudrons nos propres problèmes et non pas ceux des autres. Les idées il y en a plein, c'est pas ça qui manque, je vais vous donner des centaines de recommandations dont vous n'allez appliquer aucune, a quoi bon je vais gaspiller mon énergie et mon temps.
A bon entendeur à la réflexion et à la mise en pratique, notre religion est celle des intelligents, ceux qui font travailler leurs cervelles, et non pas à ceux qui veulent vivre comme des animaux.

Posté par lhachimi à 12:29 - Commentaires [3] - Permalien [#]

09 mai 2005

Le rapport McKinsey sur les axes de développement du Maroc

J'aimerai ici agir vis à vis de ce rapport qui me laisse un peu perplexe, pourquoi faisons appel à un  cabinet  de  conseil externe pour déterminer nos axes de développement pour notre pays? où sont nos profs universitaire et chercheurs? Pourqoi ne faisons pas appel à des tables rondes des marocains concernés pour débattre de la question?
Est le résultat du rapport, seulement deux axes porteurs l'automobile et la pêche!!!  Tant  de  dépences  pour  un résultat  si  maigre !!! Je ne veut pas dire qu'il ne faut pas une lecture externe de la situation actuelle de notre économie et futur, mais faisons le après une lecture interne avec nos propres moyens.
Mon point de vue concernant les axes de développement du maroc, c'est les secteurs à grande valeur ajouter,
commençons par une analyse de notre balance commerciale pour connaître les secteurs responsables de notre déficit.
@suivre

Posté par lhachimi à 17:40 - Commentaires [1] - Permalien [#]

Al hima

 

 سعيت للمجد والساعون قد بلغوا جهد النفوس وألقوا دونـه الأزرا

    وكابدوا المجد حتى مل أكثـرهم  وعانق المجد من أوفى ومن صبرا

    لا تحسب المجد تمرًا أنـت آكله لن تبلغ المجد حتى تلعق الصـبرا

Posté par lhachimi à 11:57 - Commentaires [1] - Permalien [#]

06 mai 2005

La gestion des ressources humaines

 

Les relations humaines au sein de l'entreprise jouent un rôle très important dans la motivation du personnel. Sans recourir à la politique du bâton et de la carotte selon l'approche taylorienne. L'art du management, son essence même est la faculté du manager à mener une équipe et à réaliser avec elle des exploits avec les moyens qu'ils ont. L'un des problèmes des entreprises marocaines réside dans le fait qu'on attribue souvent
des responsabilitès de management à des gens qui n'ont pas le profil de manager. D'où l'absence de réalisation d'objectifs et la gestion archaique au jour le jour. Aucune locomotive pour le train, où est ce qu'il va partir.
Une question très imporatnte pourquoi Dieu à fait passer ces prophètes par la profession de berger?? Réflexion faite qu'est ce qu'un berger apprend de sa fonction?? Il apprend l'art du management.
J'appelle les dirigeants des grandes sociétés marocaines ainsi que les petites de reconsidérer leur position sur ce point fatidique pour la compétitivité de l'entreprise marocaine. Or, nous vivons aujourd'hui dans un monde où il n'y a pas de place au canards boîteux, pour se développer il faut avoir des personnes dôter de cet esprit, des locomotives pour le développement.
L'un des problèmes de l'absence de ces locomotives c'est le piston (l'intervention du relationnel dans le placement des personnes), à mon avis celui qui intervient pour une personne non méritante commet un crime contre sa société contre le développement de son pays. Arrêter de biaiser le système et de s'apper le moral des gens qui veulent développer leur pays et voir son drapeau rayonner parmis les grands.
Le prophète l'a dit " si les choses sont données à ceux qui ne sont pas aptes attender la fin", nous allons sûrement rater le bon chemin.

"Leaders create value through relationships. But many leaders still have the illusion that they are the ones who really 'make things happen.' Admitting that you don't have all the answers is a big part of building good relationships - and a big part of getting good results."
- Kevin Cashman, quoted in "How to Be a Real Leader," Fast Company, May 1999
   
line

Posté par lhachimi à 16:54 - Commentaires [2] - Permalien [#]